Google et l’e-réputation ne font qu’un!

16 Fév

Google raffine une fois de plus son service. Le moteur de recherche le plus populaire se prête peu à peu à l’e-réputation pour répondre à certaines demandes des consommateurs.

« Le moteur va-t-il devoir s’ajuster dans le futur en séparant ou en déclassant les sites qui ont des mauvais avis de consommateurs ? » 

– Blog Marketing Web 2.0 et Tech – 29 novembre 2010

Devançant encore son principal concurrent, Yahoo, Google met à la disposition des internautes une nouvelle option permettant de contrôler le degré de complexité de leurs recherches.

S’intéressant de plus en plus à la modération des contenus en raison des histoires vécues, comme celle de l’entreprise de lunettes, DecorMyEyes, publiée dans le New York Time en novembre dernier, Google veut décourager les sites perçus négativement par les consommateurs afin que ces derniers ne perdent pas leur temps avec du contenu peu pertinent et que les entreprises, quant à elles, ne puissent pas tirer profit du référencement naturel en raison d’un marketing négatif (bad buzz). Google prône des résultats de recherche utiles comme le cite sa mission et pertinents comme un des points qui la différencie de ses concurrents.

« Reading Level Analysis »

Accessible depuis quelques semaines seulement, l’option « Reading Level Analysis » se situe dans l’« Advanced Search » du moteur de recherche. L’internaute doit effectuer un choix (basic, intermediate ou advanced results) dans le premier menu déroulant de la section « Need more tools ? » et lancer sa recherche. Ainsi, tout dépendants du degré de complexité du contenu recherché, certains résultats de recherche n’apparaissent tout simplement pas.

L’option devrait être peaufinée prochainement parce qu’elle ne se retrouve présentement que dans l’interface anglaise du moteur de recherche et que peu de détails décrivent son réel but d’utilisation ainsi que les critères permettant à Google de trier les résultats de recherche. Deviendra-t-elle un puissant outil de contrôle de l’e-réputation?

Entreprises : Google vous met au pied du mur!

« Reading Level Analysis » s’avère idéale pour les consommateurs, mais l’est-elle pour les entreprises?

A priori, oui pour les organisations qui se soucient réellement de leur clientèle et qui font tout pour maintenir une bonne e-réputation. Elles doivent être récompensées quelque part. Par contre, comment l’algorithme Google arrivera-t-il à classer les fausses insatisfactions provenant des concurrents ou des internautes ne cherchant qu’à mettre le trouble? La question se pose. Mais pour le moment, la réponse reste inconnue et le restera jusqu’au moment où Google élucidera sa stratégie.

D’ici là, entreprises, cette nouveauté vous donne une autre bonne raison d’entretenir votre e-réputation. Il serait très nuisible que vous disparaissiez des résultats de recherche de Google ou simplement que vous vous retrouviez dans la section « basic », ce qui pourrait être mal vu!

3 Réponses to “Google et l’e-réputation ne font qu’un!”

  1. Max Dépôt 16 février 2011 à 13:10 #

    Les entreprises concurrentes qui désireraient en quelque sorte se nuire entre eux auraient donc un pouvoir sur les résultats de recherche google en ce critiquant entre-eux sur les blogues?

    Je doute qu’à long terme l’utilitaire soit retiré.

    • Paméla 22 février 2011 à 19:37 #

      La stratégie de Google n’est pas encore complètement définie. Cependant, de ce que je comprends pour l’instant, c’est qu’effectivement une entreprise pourrait étaler des mauvais commentaires un peu partout sur Internet à propos de ses compétiteurs. Par la suite, ces derniers pourraient voir disparaître leur référencement habituel. Quand je dis « disparaître », je veux simplement dire que les pages Internet les concernant se retrouveraient très loin dans les résultats de recherche ou bien dans la catégorie « basic ».

      Toutefois, je crois bien que Google a déjà pensé à cette problématique et que plusieurs améliorations seront apportées. Ce géant a plus d’un tour dans son sac!

Trackbacks/Pingbacks

  1. CRM: Business’ e-Reputation Management Tool « - 18 février 2011

    […] reputation management can be tricky for a brand. And with Google’s new policy, it can also be fatal. In an erawhere more and more people browse on Internet as part of their […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :