Le Web: profitable pour les artistes, moins pour ceux qui prétendre l’être

19 jan

Se démarquer avec le e-marketing

Vincent Morisset, un réalisateur au talent original, ainsi que d’autres adeptes de l’interactif ont largement prouvé qu’Internet constitue un média fort intéressant pour les artistes musicaux en devenir et ceux au top des palmarès. Parmi les vedettes virales, il est facile et même dépassé d’identifier Lady Gaga qui est présente plus qu’à son tour. Certains artistes moins connus ou plus underground réussissent aussi à faire leur place en partie grâce à l’originalité de leur stratégie de communication Web. Notons que le groupe City and Colour se démarque avec sa vidéo Sleeping Sickness ainsi qu’Arcade Fire avec Black Mirror.

Avant l’arrivée d’Internet, les artistes québécois devaient user de leurs contacts ou connaître des Pierre Karl Péladeau de ce monde afin de percer dans l’univers de la musique. Aujourd’hui, ils arrivent à leurs fins sans trop dépenser d’argent et de temps. Cette solution bien utile et appréciée leur permet de développer leur image et d’exposer leur personnalité, leur Me Inc. Certains vont même utiliser qu’Internet pour promouvoir leurs talents et laisser tomber les autres médias plus traditionnels. Prenons Misteur Valaire qui exploite une stratégie différente de bien d’autres artistes. Leur devise : Donner, c’est payant! Le groupe a démontré qu’il est moins profitable aujourd’hui de vendre la musique, ce produit qui se copie trop facilement, et qu’il est préférable de se concentrer sur la vente de produits sur lesquels il est possible d’avoir du contrôle, soit des spectacles ou des objets promotionnels. Guillaume Deziel, le gérant de MV, explique plus en détail ce modèle économique sur son blogue.

Un des avantages premiers du e-marketing se réfère au bouche-à-oreille qui se fait plus rapidement. Les fans peuvent découvrir et aimer leurs vedettes musicales 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 pendant que celles-ci dorment sur leurs deux oreilles, font la fête ou, comme le cite Gabriel Halle dans son blogue Don’t Believe the Hype, passent plus de temps pour écrire et jouer de la musique.

Les présumés artistes

Du revers de la médaille, le Web permet à quiconque de s’improviser artiste d’un jour et polluer le contenu viral. Il est parfois drôle et divertissant de visionner une vidéo d’un supposé chanteur. Cependant, cet « interprète » a-t-il songé aux répercussions sur sa vie privée et sa réputation? Je ne voudrais pas ici détruire le rêve de plusieurs personnes, car, oui il est possible de percer et faire carrière grâce à Internet, mais il ne faut pas se le cacher, ce n’est pas parce que quelqu’un est capable de créer une vidéo de lui en train de chanter assis sur le bout de son lit et de la diffuser sur Youtube qu’automatiquement il deviendra un artiste. Si on s’en tient à la base, pas  de talent, pas d’artiste!

Mon but n’est pas de faire la morale à ces gens, mais de les mettre en garde. Si cettedite vidéo diffusée n’est qu’un pari, une blague ou simplement faite par plaisir, celle-ci fait tout de même référence à du marketing personnel. Le choix de cette stratégie est, préalablement, bon. Toutefois, celle-ci est utilisée pour démontrer le meilleur d’une personne et non de la ridiculiser. À tous ceux qui se reconnaissent, quelle impression feriez-vous devant un futur employeur ayant visionné votre vidéo? Rendu là, il ne vous reste qu’à vous assumez ou jouer la carte de l’audacieux!

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: